La demande du contrat en alternance

Un employeur accepte de me prendre en alternance, que faire ?

Une fois que vous êtes tombé d’accord sur le diplôme, la date de début du contrat, il faut prévenir le centre de formation et lui dire que vous avez trouvé un employeur (il y aura peut-être un dossier à remplir) et s’assurer qu’il reste de la place pour vous accueillir.

Ce sera la signature de votre contrat (demandé par l'employeur) qui validera définitivement votre inscription.

A qui demander le contrat ?

Contrat d’apprentissage : C’est toujours l’employeur qui en fait la demande. Il prend donc contact avec le service des contrats d’apprentissage de la Chambre Consulaire dont il dépend (Chambre de Métiers et de l'Artisanat ou Chambre de Commerce) afin de faire éditer son contrat. Dans ce cas il recevra par courrier un contrat pré-rempli qui sera à signer.

Il peut également télécharger le contrat d’apprentissage sur internet et l’envoyer à la Chambre consulaire pour l’enregistrement; compte tenu des règles très particulières sur ces contrats cette solution n’est pas la plus simple.

 

Contrat de Professionnalisation : C’est également toujours l’employeur qui en fait la demande. Soit il fait tout en interne en téléchargeant le modèle sur le Net, soit, le plus courant, il se rapproche du centre de formation qui va se charger de « monter » tout le dossier.

Qui signe le contrat ?

  • L’employeur (Chef d’entreprise ou personne déléguée)
  • Vous et vos parents si vous êtes mineur au moment de la signature du contrat

 

Quand doit-on le signer ?

Contrat d’apprentissage : La législation prévoit de pouvoir signer un contrat d’apprentissage au plus tôt 3 mois avant le début des cours (juin) et au plus tard 3 mois après le début des cours (fin novembre). Il faut donc que le contrat démarre durant cette période.

Il est tout à fait possible de signer son contrat courant juillet car vous avez trouvé votre entreprise et de faire démarrer votre contrat le 1er septembre.

Par contre il faut absolument que le contrat soit signé avant ou au tout début de votre formation. Si vous êtes dans l’entreprise depuis 3 mois et que vous n’avez pas signé de contrat, il y a un gros problème…

 

Contrat de Professionnalisation : Tout dépend de la formation que vous avez choisi, mais comme pour l’apprentissage, il faut absolument que le contrat soit signé avant ou au tout début de votre formation

Que doit-on vérifier sur le contrat ?

Généralement, les contrats sont édités par des professionnels, il n’y a donc pas de surprise, néanmoins, il est utile de vérifier :

  • Les coordonnées de l’entreprise et l’adresse de cette dernière (s’il s’agit d’une entreprise qui a plusieurs agences, il doit être noté l’adresse de l’agence sur laquelle vous serez formé et non celle du siège social)
  • Vos coordonnées (adresse, date de naissance, etc.)
  • S’il s’agit bien du bon diplôme ou la bonne formation
  • Les dates de début et de fin du contrat
  • Les coordonnées du centre de formation
  • Le montant du salaire
  • Nom du Maître d'Apprentissage ou Tuteur

Est-ce mieux de préparer un BTS ou un Bac Pro en contrat de Pro. ou en contrat d'Apprentissage ?

Sur le principe, il n'y a aucun souci à faire un BTS en contrat de Pro. Il faut simplement préciser que seuls les centres de formation agréés par les Conseils Régionaux peuvent proposer de l'Apprentissage.

Autre précision de taille, le coût financier pour une entreprise est 2 fois supérieur en contrat de Professionnalisation qu'en contrat d'Apprentissage....

Je parle ici du salaire que l'entreprise verse au jeune car dans les deux cas la formation en centre de formation est déjà financée par le Conseil Régional (Apprentissage) ou la Branche professionnelle (Professionnalisation).

La conséquence de cette différence de coût pour l'entreprise est qu'un jeune peut avoir d’énormes difficultés à trouver une entreprise pour un contrat de Professionnalisation alors qu'il trouverait plus facilement en contrat d'Apprentissage.

Pour compenser ce surcoût en contrat de Professionnalisation, certains Centres de formation font en sorte que le jeune soit plus souvent en entreprise.

Pourquoi pas, mais attention être moins souvent en centre de formation c'est avoir moins de temps pour préparer le même examen. Sur 2 ans, l'écart peut–être de 200 heures soit près de 6 semaines de cours en moins....

 

Pour ce qui est du salaire, le calcul est différent et le contrat de professionnalisation vous donne un salaire brut plus élevé (voir salaire) mais ATTENTION, vous devez soustraire 20% de ce salaire brut pour avoir votre salaire net (ce qui tombe réellement dans votre poche en fin de mois). Alors qu'en apprentissage le salaire brut est quasiment égal au net...

Pour info si vous «bloquez» sur le salaire supérieur en contrat de Pro, il faut savoir que les employeurs peuvent tout à fait vous payer plus que les minimums requis en contrat d'Apprentissage, ils seront toujours financièrement gagnants par rapport à un contrat de Pro...

 

Le statut est un peu différent également ; dans les deux cas vous êtes salarié mais le statut en apprentissage vous permet d'accéder à un statut « d'étudiant des métiers » ce qui vous donne des possibilités d'avoir une carte d'étudiant, avec les aides qui vont avec : cinéma, sortie, etc.

Ce n’est pas le cas en contrat de Professionnalisation.

 

Pour résumer, si vous avez trouvé un employeur pour vous former en BTS sous contrat de Pro, pas de souci. Par contre, si vous «galérez» à trouver un employeur pour ce BTS en contrat de Professionnalisation, creusez un peu pour voir dans quel centre de formation ce même BTS se prépare en Apprentissage, vous avez tout à y gagner.

Que se passe t-il entre la signature du contrat et le début de la formation ?

Si, par exemple, vous avez signé votre contrat en juillet pour une date de début de contrat en septembre, le temps entre ces deux dates est à vous. Vous êtes libre de faire ce que vous voulez car vous n’êtes pas encore engagé « contractuellement » avec l’entreprise. Il est quand même conseillé de garder le contact avec l’entreprise pour s’organiser pour son arrivée dans l’entreprise.

×